Sans aucune ride malgré un âge avancé, est-ce possible ?

A-t-on déjà vu une personne ayant atteint un certain âge et sans aucune ride ? Bien sûr que non ! Ce serait aussi bien triste de ne plus voir cette personnalité si charmante et passionnante qui s’affiche sur chaque visage. Mais attention : on n’a certes jamais vu de personnes âgées sans rides, mais il nous est déjà arrivé de nous demander par quel mystère telle ou telle personne âgée pouvait avoir une peau si incroyablement jeune et lisse, et une telle chevelure, alors que d’autres doivent se contenter depuis longtemps d’un crâne chauve et d’une peau fanée et flétrie.

L’industrie cosmétique et internet nous promettent en général l’impossible. Des photos floues et entièrement trafiquées (merci Photoshop…) du style « avant – après » sont censées nous faire croire que nous pouvons à 70 ans obtenir le visage d’un nourrisson de trois mois. C’est naturellement faux ! On essaie de nous faire croire que c’est en utilisant tel ou tel produit de beauté, dont le prix ne peut être généralement justifié que par des campagnes publicitaires astronomiquement coûteuses et de longues et tout aussi coûteuses études de marketing, que nous retrouverons notre jeunesse. De son piédestal, le « bon dieu » du commerce doit bien se moquer de nous en tant que clients…

C’est au fil d’une longue évolution que le singe s’est muté en homme. Son corps a toujours su s’adapter à son environnement. Les conquêtes modernes et notre médecine de haute-technologie ont certes réussi à repousser notre espérance de vie, mais il ne s’est pas passé grand chose pour faire reculer le vieillissement de façon générale.

Nous sommes uniquement en mesure d’atténuer les conséquences visibles. La chirurgie esthétique, les ruses pour masquer les rides, la cosmétique anti âge nous donnent la possibilité de tricher un peu avec notre âge. Ne serait-ce que l’expression « anti-âge » qui indique combien il nous reste encore à faire contre le processus du vieillissement.

Les programmes de prévention, les cures et les thérapies tout comme les 35 heures nous aident bien sûr de nos jours à rester jeunes plus longtemps. Au XVIIIème siècle, l’espérance de vie des françaises n’était que de 28 ans ! En 2011, elle est de 84 ans ½ ! Notons que les françaises sont les européennes qui vivent le plus longtemps. Les nouveaux-nés d’aujourd’hui ont donc une espérance de vie moyenne de 90 années environ. Cela signifie aussi que ces enfants devenus adultes devront lutter contre les rides plus longtemps, puisque celles-ci apparaissent déjà insidieusement autour de 25 ans.

On peut naturellement vieillir avec plus ou moins de rides en pratiquant beaucoup de sport, en s’alimentant de produits riches en substances vitales, en buvant tous les jours beaucoup d’eau plate, en se privant de tout ce qui fait du mal à la peau, comme l’alcool, le tabac, les graisses et les sucreries. De plus, on peut déjà très tôt nourrir sa peau au travers de compléments alimentaires BIEN choisis. Bien sûr, le vieillissement dépend de notre prédisposition génétique, mais aussi des conditions environnementales nous entourant, des maladies subies dès l’enfance, notre statut social, notre alimentation et notre style de vie. L’industrie cosmétique a certes fait des progrès considérables en ce qui concerne la dermatologie. Mais elle ne peut pas empêcher la propagation du vieillissement de la peau. Cependant, nous pouvons influencer sur l’ampleur de cette propagation. Par exemple au travers d’une alimentation saine, et d’un mode de vie calme ne nécessitant pas d’excès caloriques, de chocolat pour nous consoler, ou de pizzas « parce qu’on a la flemme ».

Ainsi, on alimente la peau de l’intérieur, alors que les produits de soin de beauté n’agissent que sur l’épiderme, c’est à dire sur la couche superficielle de la peau qui correspond à la fine pellicule externe apparente à l’œil. Afin de contrer efficacement le vieillissement de la peau, il nous faut absolument assurer la formation cellulaire tout comme l’alimentation des cellules, surtout dans les couches profondes de la peau que nous ne voyons pas, en commençant par les muscles, les veines, artères et vaisseaux sanguins, la glande sudoripare, puis l’hypoderme et le derme. Les crèmes n’atteignent pas ces couches. Alors la seule solution est de les alimenter à partir de l’organisme, c’est à dire de l’intérieur du corps, en s’alimentant de façon conséquente. Et puis notre peau attend aussi de nous qu’on lui épargne tout élément toxique  : l’agressivité et la toxicité des rayons du soleil, surtout depuis la dégradation de la couche d’ozone qui n’assure plus son rôle de filtre, la nicotine, l’alcool, les fautes alimentaires, le stress chronique, les soucis tout comme le manque de sommeil se manifestent sous forme de rides sur notre visage. Les visages crevassés des personnes âgées ont une beauté intrinsèque, une beauté qui nous raconte leur vie. Et la quantité des « rides du bonheur » nous en dit plus sur ces personnes qu’autre chose. Il en tient qu’à nous de nous retrouver non seulement avec de belles rides d’expression, mais malheureusement aussi avec les rides du lion, des rides frontales, les rides autour de la bouche, les rides de la patte d’oie ou bien les rides du fumeur. Et puis même les injections de substances chimiques ne changent rien au fait qu’on vieillit, tout simplement.